Afin de cirer au mieux les pompes de ses amis atlantistes et surtout pour éviter de se taper des vacances pendant 5 ans au fort de Brégançon

Publié le par geubeul1

..., notre président envoie le petit personnel flatter l’ego sur dimensionné de son ami Bush.


M.Kouchner n’écoutant que son courage de livreur de sacs de riz, prend tous les risques médiatiques.

A la suite de ses déclarations fracassantes sur l’entrée possible en guerre avec les américains si les méchants iraniens ne  veulent pas nous laisser faire nos affaires aux pays du pétrole, notre ministre des affaires financières étrangères  s’en prend violemment aux journalistes 
. Il a dénoncé mardi à Moscou une "manipulation" de la presse qui aurait mal compris ses déclarations :

-« Comme d'habitude avec les journalistes, ils prennent une phrase et on ne sait pas ce qu'on a dit après », a critiqué le ministre français des Affaires étrangères sur l'antenne de la station de radio Echo de Moscou, au terme d'une visite de deux jours à Moscou.

-"On m'a posé la question: cela veut dire quoi s'attendre au pire? j'ai dit le pire ce serait la guerre, je n'ai pas dit le mieux ce serait la guerre", s'est défendu le ministre français.

Heureusement la presse dans son ensemble lui pardonnera ses écarts de langage, vu qu’ils ont les mêmes patrons… .





Publié dans fils2prof

Commenter cet article