Immigration: notre ami Brice se met les doigts dans la prise

Publié le par geubeul1

 ... et élabore l’une des premières listes des métiers ouverts aux étrangers, comme au bon vieux temps où on chantait : « Maréchal nous voilà »

 

Après l'adoption du projet de loi Hortefeux destiné à durcir les conditions du regroupement familial, le ministère de l'Immigration a soumis, la semaine dernière, aux organisations syndicales et patronales une liste de 30 métiers qu'il compte ouvrir aux travailleurs étrangers originaires de pays hors de l'Union européenne.

 Pour le ministère de l'Immigration, il s'agit de faire entrer en France "une immigration économique maîtrisée dans quelques secteurs en tension" dans le cadre de la "mission" que le président Nicolas Sarkozy a assignée à Brice Hortefeux, faire passer l'immigration "de travail" de 7% actuellement à 50% des entrées.
Il n’a pas été dit ce que peut signifier le terme en « tension » mais gageons que pour le Medef cela va de mouvement  de grève trop long à des revendications salariales trop importantes pour assurer de confortables émoluments à ses actionnaires.

IMMIGRATIONCHOISIE.jpg

De plus cette stratégie permettra aux patronats de monter les salariés et les émigrés les uns contre les autres comme sous la présidence de la III° république.
Il faut croire qu’après le souhait de combattre les avancées du CNR, le Medef veut s’attaquer au front populaire. ( « des congés payés quelle utopie !!! » aurait lâché un patron durant une séance de réflexion sur l’avenir du salariat français )

Publié dans fils2prof

Commenter cet article